mardi 25 novembre 2014

la terrine de canard d'Anièce

Je vous mets la terrine d'Anièce.  Parce qu'il faut absolument archiver cette recette sur mon blog pour que je puisse la retrouver rapidement et la faire souvent!  Voilà, c'est dit... tant mieux si vous y trouvez votre compte!  entre nous, sur une table de brunch du temps des fêtes, vous aurez du succès... ou à l'apéro à côté de l'assiette d'huitres avec quelques croutons Hé hé.



Je l'ai faite avec des saucisses au vin blanc et à l'échalote.  Ce qui compte beaucoup dans le résultat final.  Une saucisse plus goûteuse aurait caché la saveur du canard.  Et c'est une terrine de canard qui nous intéresse!  J'ai fait 2 terrines avec cette recette.  Elles sont peut-être un peu minces, bien que, mais elles ont le mérite de pouvoir être tranchées convenablement.


Et puis, je n'ai pas mis d'alcool.  Je ne suis pas folle du goût d'alcool dans les terrines, c'est comme ça.

ingrédients:

2 beaux magrets de canard
500g de chair de saucisses au goût délicat
2 oeufs
pas mal de persil ciselé
1 petit oignon en petits morceaux
2 gousses d'ail
1 c. soupe de farine
50 g de noisettes hachées grossièrement
50 g de pistaches non salées hachées grossièrement
sel, poivre, herbes de Provence
feuilles de laurier

  • Détacher la peau des magrets, couper chaque peau en 2 sur la longueur pour en faire 4 languettes, réserver.  Faire de petits dés avec la chair des magrets, réserver.
  • Mettre dans un gros cul de poule la chair de saucisses, les oeufs, le persil, l'oignon, y râper l'ail, ajouter la farine et malaxer avec les mains pour bien amalgamer tout ça.  Ajouter les cubes de magrets et les noisettes et pistaches. Assaisonner de sel (attention, la saucisse est généralement assez salée), de poivre et d'herbes.  Bien mélanger.
  •  Prendre 2 moules à pain. Y déposer une languette de peau de magret au fond.  
  • Les remplir du mélange et presser un peu, égaliser joliment.
  • Mettre 2 feuilles de laurier sur chaque dessus.
  • Mettre les languettes restantes par dessus.
Sceller avec un papier d'aluminium.  Cuire à 350°F (180°C) pendant 1 1/2 heure.

Parce que mes saucisses étaient de très bonnes qualités et pas trop grasses, je n'ai pas eu besoin de presser les terrines pour en faire ressortir le gras en fait pour être honnête, je l'ai fait mais presque rien n'en est ressortit...mes terrines étaient parfaitement équilibrées, délicieuses et tout et tout. À vous de voir...



2 commentaires:

Madame Anne a dit…

Hummmmm.... elle tombe à point pour les fêtes cette belle recette la! wow

Anièce a dit…

HO ! je passe là, comme j'aime le faire lorsque je flâne sur le net et que vois je ? La terrine faite récemment...elle est super non ? Je te félicite, parce que vraiment tu as réussi une bien belle version !
bonne soirée