mercredi 28 mars 2012

sandwich à l'effiloché de boeuf, chèvre, roquette, confiture d'oignons

Ça, c'est du sandwich!  D'abord, un beau morceau d'haut de ronde de boeuf (l'intérieur de la cuisse du boeuf), braisé len-te-ment dans ma cocotte en terre cuite. Vous la connaissez?
2.5 kg de viande (vous ferez, une quarantaine de sandwiches...), vous attendez du monde? super!  Sans blague, faites d'abord un parmentier pour 10 personnes, quelques salades pour vos lunchs, faites les sandwiches et invitez quelques amis, vous verrez 2.5 kg de boeuf c'est vite passé!

J'ai massé la viande avec un petit mélange de pimenton (paprika espagnol directement de nos valises, ahhh!), de moutarde en poudre, de poivre, de sel.  Je l'ai entouré d'un gros oignon en quartier, de quelques gousses d'ail. Une tasse de vin rouge, un peu de sauce westertorshire (ça s'écrit comme ça se prononce? peut-être pas...), un peu d'eau.

Ma cocotte avait trempé 1/2 heure dans l'eau, j'ai enfourné et mis le four à 275°F pour 5heures.


Après ce temps, la viande s'effiloche en la regardant...

Pour les sandwiches, un bon pain au kamut, un peu de confiture d'oignons (la recette est ici), entre 40 et 50 gr. de viande, du fromage de chèvre, de la roquette.


Grillé c'est encore meilleur!

mardi 27 mars 2012

pudding anglais au chocolat et au caramel écossais

Probablement le meilleur "gâteau" au chocolat jamais réalisé de mes blanches mains... voyez-ça:
Il se nomme pudding... parce qu'il est humide, il y a des dattes dedans, et servi en morceaux plutôt qu'en tranches comme un gâteau.  Sinon, c'est un super bon gâteau, vraiment.  Il reviendra souvent sur le menu, c'est certain...  Merci Rose!  Grâce à toi et à ta générosité nous nous régalerons souvent.  La recette est tirée d'un magazine (dont je n'ai pas la référence :-( j'ai seulement la page 92 et la mention "péchés au chocolat et aux noix" ).

ingrédients pour le gâteau:

1 1/4 t. d'eau
235 gr. dattes sèches
1 c. thé bicarbonate de soude

1/2 t. ( 115gr.)beurre mou
2/3 t. sucre
2 gros oeufs
1 c. thé vanille
190 gr. farine
50 gr. cacao en poudre
2 c. thé poudre à pâte
1/2 c. thé sel

115 gr. noix de grenoble hachées
227 gr. brisures de chocolat noir (pistoles)

ingrédients pour le caramel écossais:

2 t. crème 35%
1 1/4 cassonade
115 gr. beurre en morceaux
1 c. thé vanille

Dans une petite casserole faites bouillir l'eau et les dattes.  Cuire 3 minutes puis, hors feu, incorporer le bicarbonate.  Admirer la réaction chimique.

Dans le bol du mélangeur crémer le beurre avec le sucre, ajoutez les oeufs en battant bien, ajoutez la vanille.

Dans un autre bol, mélanger la farine, la cacao, la poudre à pâte et le sel.

Verser la moitié des ingrédients secs dans le mélange avec les oeufs et mélangez bien.  Incorporer les dattes, mélanger bien.  Ajoutez le reste des ingrédients secs, mélanger jusqu'à ce que le mélange soit homogène.

Verser dans un moule carré de 9po(22 cm) bien beurré. Même que j'ai mis un carré de papier parchemin au fond pour ne pas que le gâteau colle et déchire en le démoulant ;-) .

Cuire 25 minutes à 350°F.

Entre-temps, préparez le caramel, puis pesez et hachez les noix, le chocolat.

Pour le caramel, mettre tous les ingrédients dans une casserole moyenne, amenez à ébullition,  laissez cuire doucement 4 min. et retirez 1 t. de caramel.  Reprendre la cuisson du caramel restant pour 10 autres minutes.

Au bout de 25 min. de cuisson du gâteau, le retirer du four,  ajouter dessus les brisures de chocolat et les noix de Grenoble.  Arroser avec la tasse de caramel prélevé.

Cuire pour encore 20 ou 30 minutes.  Un cure-dent en ressortira sec.

Laissez refroidir 15 minutes avant de démouler.

Servir avec le caramel restant.


dimanche 18 mars 2012

terrine de porc

 Je sors de ma retraite... en fait, je n'ai rien publié depuis mon retour de vacances et j'y pense j'y pense.. je prend quelques photos, j'écris quelques textes en pensées, et puis je traine, je flâne, je lis, je vous lis... et je ne passe pas à l'action!  Petits moments de retenue face à la routine?  Et il y a mon amie Françoise qui a goûté ma terrine et me presse d'avoir la recette, un genre de coup de pied au ...  merci Françoise de me forcer à partager cette recette si simple et si bonne!

Je l'ai piquée chez "tomates cerises et basilic" .  Comme elle, c'est ma première recette de terrine et je pense que ce n'est pas la dernière...

Terrine de porc, canneberges et pistaches:

3 tasses de mie de pain en petit cubes
125 ml de crème à 35%
2 gros blancs d'oeufs (+ ou -70 gr.)
1/2 t. canneberges séchées
3 c. soupe d'alcool (brandy, rhum...)
500 gr. porc haché maigre
1 c. thé de sel
1/2 c. thé poivre noir
1/2 c. thé poivre rose
4 baies de piments de la jamaïque
1/4 thé cumin moulu
1/2 tasse de pistaches
6 ou 8 tanches de prosciutto

Faire tremper le pain dans la crème et les blancs d'oeufs une petite demie-heure.  Faire tremper les canneberges dans l'alcool une petite demie-heure zaussi.

Pendant ce temps, broyez vos épices au mortier puis les mettre avec le porc dans le bol du robot et mélanger. Ajouter ensuite le pain, la crème et les blancs d'oeufs et l'alcool des canneberges, mélanger.  Puis ajouter les canneberges et les pistaches et pulser rapidement quelques coups pour les incorporer au mélange.

Tapisser le fond et les côtés de votre moule à pain de papier parchemin et recouvrir toute cette surface de prosciutto.

Verser votre mélange dans le moule et le recouvrir de prosciutto.  Placer une feuille de papier parchemin dessus puis recouvrir le tout de papier d'aluminium.  Oui c'est bien emballé, c'est comme ça qu'il faut faire.

Mettre au four 1h00, 1h30 au four à 325F; le thermomètre indiquera 165F (74C) quand ce sera cuit.

Laissez bien refroidir avant de démouler, mettre au frigo et trancher le lendemain.  Sur une petite tartine de pain aux noix avec de la confiture d'oignons ou un cornichon ou les deux, ahhhhh!