dimanche 14 juin 2015

panna cotta parfumée à la cardamome et garnie de rhubarbe confite

Là franchement, ça touche la perfection!  Je fais toujours mes panna cotta à l'ancienne, c'est à dire sans gélatine ni agar agar.  Juste de la crème, des blancs d'oeuf, du sucre.  Cuites longuement au four très doux.  Ça donne un velouté incomparable.  Ce n'est pas le genre de panna cotta qui se démoule comme une crème caramel.  C'est plutôt comme une crème brûlée qu'on déguste lentement à la petite cuillère en fermant à demi les yeux. Vous voyez? J'avais emprunté la technique à Marie-Claire, juste ici.  Et je vous le dit ça n'a rien à voir avec ce qu'on connait, c'est ainsi que ça doit être fait parce que c'est très très bon.  Vraiment.  Donc, une crème cuite au four avec des blancs d'oeufs pour la faire tenir.  Et, c'est là toute la magie de la cuisine, un petit quelque chose de spécial pour l'aromatiser, un petit quelque chose de spécial pour la garnir.  J'ai pensé tout de suite à la rhubarbe confite de Ségotine.  J'ai fait cuire ma rhubarbe au four tout doux très longtemps mais sans jus d'orange. Ce sera pour une autre fois.  La rhubarbe est devenue moelleuse en diable même si que je ne l'avais pas épluchée.  Et pour faire de la crème quelque chose de divin de spécial de merveilleux j'ai été hyper inspirée: cardamome, poivre rose et laurier.  Et ça marche, il y a tout un poème là-dedans!  Ça goûte le vert et la fleur, c'est profond et léger, c'est ici et là-bas.

Pensez à faire vos fruits la veille pour qu'ils aient le temps de cuire longtemps et de refroidir complètement avant de garnir la panna cotta. Pensez à faire votre panna cotta quelques heures avant le service pour qu'elle ait le temps de refroidir complètement aussi.  Bref, c'est un dessert qui peut très bien se faire la veille, même que c'est mieux! Vous faites les fruits et la crème et vous assembler le jour J. Comme ça c'est relax max.




vous ferez 10 belles verrines:


pour les fruits:

500g de rhubarbe lavée et coupée en morceaux
100g de sucre

mélanger le sucre et la rhubarbe et étendre sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin en évitant la superposition.  Cuire à 200°F  (90°C)1h30, 2h00.

pour la crème:

1 litre de crème 35% à cuisson
7 gousses de cardamome
6 grains de poivre rose
1 feuille de laurier

10 blancs d'oeuf (350g)
125 g de sucre

Écraser la cardamome et le poivre rose au mortier pour en libérer les arômes, la saveur. Mettre la crème, la cardamome, le poivre et la feuille de laurier dans une casserole.  Amener tout doucement à presqu'ébullition.  Juste un frémissement.  Les épices auront le temps d'infuser sans qu'une méchante peau se forme sur la crème. Laisser reposer gentiment.

Mélanger ensemble les blancs d'oeufs et le sucre sans forcer.  L'idée étant de dissoudre le sucre sans monter les oeufs.  Battre mollement, tranquillement.  Passer la crème au chinois pour enlever les épices, l'incorporer aux blancs d'oeufs pendant qu'elle est encore chaude. Simplement la mélanger.

Verser dans vos verres en laissant de la place pour les fruits.

Cuire au bain-marie avec de l'eau déjà chaude au four à 250°F (120°C) pendant 45 minutes. Laisser prendre encore 15 minutes avec le four éteint, laisser refroidir et mettre au frigo jusqu'à ce que les verrines soit bien froides.  Garnir avec la rhubarbe.  Vous m'en direz des nouvelles.

3 commentaires:

Sécotine a dit…

Très chouette cette recette de rhubarbe, merci pour le clin d'oeil ;-)
Et je ne connaissais absolument pas cette manière de faire la panna cotta, je suis très curieuse de la texture. Avec de la cardamone et du poivre rose, elle doit être délicieusement parfumée !

Mamouille a dit…

Vraiment bien ta recette, plein de félicitations pour toi !

Kim G. a dit…

J'ai tout plein de rhubarbe, j'ai bien envie de me préparer des panna cotta:)